Les restos à Paris : l'Avant-Comptoir d'Yves Camdeborde

Publié le par Happy Food

Alain, mon ancienne coloc dont je vous parle ici et , a eu la riche idée d'avoir un père (JJ pour les intimes) qui cotoie les hautes sphères des 3ème mi-temps paloises. Parmis son groupe de copains (des JOYEUX-LURONS dirons-nous), se niche une star IN-TER-NA-TIO-NA-LEUH qui est Yves Camdeborde. Et là, c'est Walt Disney dans ma tête.

 

Yves Camdeborde, palois d'origine né la même année que ma mère (donc qui aurait pu se marier avec lui, mais qui a préféré un sombre et illustre inconnu, tout aussi accroc aux 3ème mi-temps) est le chef de file de la cuisine de bistrot. C'est bien beau de dire ça, mais c'est quoi ? C'est une cuisine simple, sans chichis, qui propose le meilleur du produit, en sublimant des plats du quotidien. On y retrouve des oeufs cocottes, des croques-monsieurs ou de la purée maison, mais le tout avec des p'tites touches de gastronomie que seuls savent sublimer faire les chefs. Le fameux "oh tiens, c'est rigolo" ou le "beh j'y aurai pas pensé!". Il est aussi juré de l'émission sur-populaire MasterChef (accesoirement).

 

DSC04975

DSC04973

 

Faisant des recherches appronfondies sur mon mémoire (Comment communiquer sur les produits régionaux auprès de la génération Y?) que j'ai rendu il y a une dizaine de jours, l'idée me vint de réaliser une interview de ce chef qui m'a longtemps facinée par sa façon de cuisiner et par son caractère bien trempé. Je n'ai même pas eu (enfin pas trop...) à me servir du piston d'Alain, en deux temps trois mouvements le rendez-vous téléphonique était pris.

 

DSC04976.JPG

 

S'en est suivi une heure de débat animé de "putaing" et de "merde". Sachez que dans le Sud-Ouest, ces mots ne sont pas considérés comme des GROS mots, mais plutôt comme des liaisons rythmant nos phrases...

 

Profitant de cette intimité naissante (oui, je suis INTIME avec les stars), Alain m'a amené à "L'Avant-Comptoir", le fameux bar à tapas situé à Odéon. Et il ressemblait VRAIMENT à un bar à tapas de chez nous ! Pas de places assises, des bars installés de part et d'autres, des murs tagguées de mots rigolos, une tête de sanglier surplombant le tout et une carte des vins à faire palir les restaurants bordelais. Des tapas plus chères qu'en Espagne mais aussi plus originales ! Bref un coin sympa pour savourer la 3ème mi-temps nichées sous les aisselles de passionées de rugby (ou, avec un peu de chance, de François Trin-dhuc ou Maxime Médard).

 

DSC04984

Macaron salé au boudin noir

 

DSC04987

Oreilles de cochon aux poivrons - UNE TUERIE // Pied et moëlle de saucisson

 

L'Avant-Comptoir 

9 Carrefour de l'Odéon, 75006 Paris 

 

Publié dans Les p'tits restos !

Commenter cet article

Lou 03/04/2012 10:24

Il faut absolument que je teste ça! A coté de chez moi en plus :)