Budapest en un week-end

Publié le par Happy Food

Avec mon petit-ami (oui, j'aime dire petit-ami), nous sommes allés à Budapest, officiellement pour la Saint Valentin, officieusement pour aller chercher un chiot troptroptropchou (voir photos touuut en bas).

DSC05451

Comme à mon habitude, j'ai fouiné tous les sites que j'ai pu, je me suis renseignée auprès de tous mes amis déjà partis (soit UNE amie) et j'ai été m'acheter un petit guide à la Fnac AU CAS OU mes 10 pages word ne suffiraient pas à nous distraire 48h.

 

Outre nos déboires (le Air France hongrois -Malev Hungaria AirLines- a fait faillite 3 jours avant notre départ sans nous prévenir, donc nos billets étaient FICHUS mais on a la t'chatche avec Fabien t'inquiètes!) j'avais de nombreux a prioris avant de partir, lu notamment sur les blogs. Je souhaiterai RETABLIR LA VERITE aujourd'hui !

DSC05374

  • Les hongrois ne parlent pas très bien anglais -> FAUX ! A notre "Do you spique ingliiish?" ils nous répondent "oh no you know, just few word, what can i do for you? Are you from France? I think it's an amazing country blablabla trobienditavecunaccentanglais".
  • Les hongrois n'aiment pas les français (rapport à la guerre toussa) -> FAUX ! Le smile jusqu'au oreilles, avenants, PREVENANTS même, les hongrois quiffent aider les petits français paumés. Et vu que j'adôôôre parler anglais -ou parler tout court- et que j'adôôôôre me perdre faux je peux vous dire que nous en avons croisés des hongrois! Bref, j'ai rarement croisé des gens aussi COOLS et accueillants lors de mes voyages (sauf aux Etats-Unis, mais vous savez les américains...)
  • En Hongrie, il fait très froid -> FAUX ! Mais ce faux ne sera valable que cette année (j'espère) vu la vague de froid que nous avons eu. Passer de -12° en France à -15° en Hongrie ne nous a pas traumatisé. 'Fin, le froid est plus sec là bas !
  • La vie n'est pas chère -> FAUX ! L'alcool et la bouffe ok. Mais 1/les transports 2/les hébergements 3/les fringues 4/les attrapes-touristes que j'affectionne particulièrement (surtout les magnets à frigo) sont sensiblement au même prix qu'en France.

Et sinon, point de vue touristique c'est comment ?

Voici une liste des monuments à voir, plats à manger, lieux à visiter et tout simplement, des trucs à faire à Budapest!

DSC05442

1 : les Bains Schenezy, tout simplement une TUE-RIE, nous y sommes allés à la tombée de la nuit, il y avait de la neige dehors et un -20° qui pointait son nez et nous étions dans un bain à 38° chauffé NATURELLEMENT. Pour 10€/pers. tu passes 3h à te pavaner dans des bains, jaccuzis, hammam, spa... que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur. 

DSC05355

2 : La vue du haut de l'Eglise Saint-Mathias. Vous pouvez aussi aller jusqu'en haut de la Citadelle. Mais c'est plus haut, donc plus long, donc pas faisable en 48h (ou alors vous êtes venus à Budapest pour faire la randonnée de votre vie).Dans ce quartier entouré de remparts, vous avez aussi le Buda Castle Palace :)

 

DSC05305

3 : Le parlement, que vous pouvez visiter gratuitement si vous vous incrivez au petit matin sur place. Et si vous êtes ressortissant UE. Nous, nous étions occupés à nous PERDRE donc loupé pour cette fois!

 

DSC05405

DSC05432

DSC05436

4 : Chez Gerbeaud, c'est genre le La Durée hongrois. Sauf que c'est moins cher. Pour 30€ on est ressorti le gosier rempli, tellement rempli qu'on a pas tout fini (et qu'il y avait de la CANELLE dans un dessert).

 

DSC05519

5 : Le musée de la terreur. Bah oui on est pas trop musées avec Fabien, mais c'était à côté, et c'est un super-super musée, très ludique, très interactif, on a même visité les cellules... Bref dure époque pour la Hongrie. Tout autour du batiment, les photos de tous les morts dans cette maison sont exposées (pleureeeez)...

 

DSC05245.JPG

DSC05246

DSC05242

6 : Le logement à Budapest n'est qu'une formalité : la ville fourmille d'auberges et d'hôtel. Nous avons choisi une auberge de jeunesse très cosy - Home Made Hostel-, éclairés par le site HostelWorld dont je m'étais déjà servie pour aller à Amsterdam. Outre le prix (35€ la chambre double privative pour une nuit), séjourner dans une auberge de jeunesse permet de "goûter" à l'ambiance, de reccueillir plein de bons conseils et de partager sa crainte de passer dernier à la douche en se payant l'eau froide !

 

DSC05501

 7: Le meilleur pour la fin avec toutes les gourmandises hongroises :)

Ne pas suivre les guides restos! Choisissez en un conseillé par votre hôtel/auberge ou flanez et rentrez dans le premier qui vous plait ! Ce qui m'a le plus surpris, outre les prix bas, c'est le paprika qui a autant sa place que le sel ou le poivre à table, et la canelle qui est omniprésente ! Puis vu notre anglais approximatif à la lecture des menus, on s'est lancé dans des "i will take the most typical hungary thing", et on a bien fait ! Ils cuisinent bien ces hongrois, puis pas radins sur les proportions! Seul bémol : tout est GRAS, ou frit, ou lourd, bref j'ai fais une cure (ok, de 24h) de salade après.

DSC05273

Fromage pâné - 1,50€

DSC05278

Boeuf bouilli avec des gnocchis hongrois (trop bon!) - 3€

DSC05509

Porc avec un mélange de pomme de terre/ratatouille - 10€

DSC05510

Magret de canard, soupe à la canelle et purée de pomme de terre frite (original ahah) - 10€

 

Alors n'hésitez pas à visiter Budapest, la ville vous accueillera à bras ouvert !

 

DSC05563

Et notre petite peluche, Isaby, comme le lac des Pyrénées :)

Publié dans Laboratoire culinaire

Commenter cet article

adixatz 12/03/2012 10:41

putinkon trop bien fait ce résumé ma chérie!!!!!!!!